PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

 

Fondés en 1984, les Films de la Passerelle se sont rapidement orientés vers la création documentaire de films engagés dans des problématiques sociales (univers carcéral, respect des droits du travailleur, sidérurgie, Gender), humanitaires (intervention en Somalie, hôpitaux africains), politiques (dictature au Zaire, en Iran). Une volonté d'intervenir sur les consciences avec une réflexion permanente sur les rapports Nord/Sud (Gosses de rue et favellas au Brésil, colons au Zaïre, musique reggae en Afrique de l'Ouest etc ...).

Ses productions sont généralement financées par des partenaires européens. En 1996, d'ailleurs, les Films de la Passerelle ont reçu le prix du meilleur producteur de l'Union Européenne pour la production du film "Donka, radioscopie d'un hôpital africain".

La plupart de ces films ont été sélectionnés et primés dans de nombreux festivals de renommée internationale et diffusés par les télévisions des cinq continents.

Convaincue de l'importance de la culture dans la recherche du développement humain durable et travaillant beaucoup en réseau, la société met également son expertise au service de cinéastes du Nord et du Sud, s'inscrivant ainsi dans une perspective de valorisation des cultures du monde.

En déclinant son action aussi sur le terrain de la formation professionnelle, de la distribution audiovisuelle, de l'édition (Livres et DVD) et de la circulation d'artistes, la structure souhaite participer aux nécessaires développements de l'économie culturelle et s'inscrire à long terme dans une politique de dialogue permanent des cultures.