FILMS

 

L'École de l'impossible Thierry Michel

Le Collège Saint Martin, dans la banlieue liégeoise, en Belgique, accueille et forme plus de 400 jeunes dans l'enseignement général, mais surtout technique et professionnel.

Une section est spécifiquement réservée aux jeunes en décrochage scolaire, ces "bras cassés de la vie", ces élèves en échec permanent qui, depuis l'école primaire, ont un "bulletin rouge" et sont exclus des autres écoles de la région. Ils ont entre 14 et 20 ans. Un tiers d'entre eux sont majeurs.

Ils sont quasi tous enfants d'immigrés venus de 17 nationalités s'installer dans cette banlieue sidérurgique, où les hauts fourneaux qui ont fait la prospérité de la région se sont éteints voici 5 ans.

Aux Italiens, Marocains et Turcs des années 50 à 90, ont succédé les immigrations africaines venues du Congo, de Guinée, du Cameroun, d'Éthiopie et d'Érythrée, et récemment les immigrations roumaines et albanaises.

Ils ont tous des parents en situations précaires, chômeurs ou assistés sociaux. Ils viennent à l'école parce que c'est obligatoire. C'est leur dernière chance de trouver une orientation professionnelle.

Leurs enseignants sont conscients de l'enjeu de ces élèves et du défi qui est le leur. Ils ont choisi le collège en connaissance de cause, par vocation et passion pour leur métier.

Après avoir réalisé, voici un an, le film "Enfants du Hasard" avec les petits-fils de mineurs turcs de 6ème année primaire, nous préparons ce nouveau film sur ces jeunes adolescents immigrés et leurs professeurs...