FILMS

 

The ladies' delight ? Agnès Lejeune & Gaëlle Hardy

« Elles » ont entre 20 et 65 ans... Elles sont femmes d’ouvrage comme on le disait jadis... Tous les matins elles se déploient dans les maisons de particuliers qui font appel à leurs services. La plupart n’ont pas fait d’études, elles ont travaillé en usine ou au noir et en sont revenues... D’autres étaient vendeuses, éducatrices, enseignantes ou aides-soignantes... Et puis il y a eu les basculements de la vie ; un homme qu’on quitte ou qui s’en va, les gosses à nourrir, des horaires impossibles dans un travail qu’on aimait pourtant... alors oui : on se décide et on plonge... On met les mains dans le cambouis, celui dont personne ne veut, celui qui depuis la nuit des temps est réservé aux femmes... Ce choeur de dames veut en découdre et lever le voile : il y sera question de solitude, d’invisibilité, de discrétion, d’autonomie, de confiance, de respect, d’humiliation, de rage, de colère, d’épuisement physique et psychologique, de répétition, de rencontres, de formations, de rêves, de détresse, et des conditions de leur bonheur dans le travail ... Un chant choral qui dessine le contour de la condition de femmes courageuses, lumineuses et qui font le pari d’écrire avec nous une page de leur histoire.